Ce Monde m’étonne

Texte poétique paru en juin 2017 aux Editions Rafael de Surtis      

 

extrait : 

 

"Je brûle d’étreindre cette femme qui ne donne à voir de son corps que la surface. Je voudrais éjaculer en elle, par tous ses pores, pour que tremble encore son rire comme une fêlure sur la terre. Un homme le fait à ma place, sa verge est la mienne, la verge de Luc, telle la cime d’un jeune palmier. J’espère que j'aurai encore bien des aurores pour la prendre à travers lui. Je respire cette femme, j’ai l’odeur de son sang quand elle égorge les monstres qu’elle enfante l’hiver sur les plages désertes et qu’elle les enfouit dans le sable, blottie contre son oubli. Je n’ai pas le temps, entendez-moi bien, de dire la pureté de Bulle lors que leurs squelettes minuscules craquent sous ses dents aiguisées aux reflets de la lune. Pas de temps pour la lumière blafarde de ses joues baignées de larmes quand elle mastique et avale tendrement sa progéniture. Bulle est une putain, elle est la vie-même dans l’innocence de son instinct d’injustice. Quand elle est fatiguée, elle rampe plus qu’elle ne marche, et elle se fait foutre par tous ses orifices jusqu’à la perte définitive de toute conscience. Cette femme est une chienne que quiconque prend dans la rue, sur les trottoirs, une saleté de chienne qui me tient lieu de Dieu. Luc l’aime jusqu’à la déraison, cette folie est ce qui le caractérise en propre et fait que je voudrais être lui.

 

Je suis metteur en scène."

 

Préface de Jean Hourlier

 

Pour commander, par chèque (15 euros hors frais d’envoi : 2 euros), ou par virement bancaire : 

 

Editions Rafael de Surtis 

Maison des Surréalistes 

7, rue Saint Michel 

81170 Cordes-sur-Ciel 

 

FRANCE

 

Mail : contact@rafaeldesurtis.com

 

Téléphone : 05 63 53 44 41 ou 07 80 42 61 98

 

Pour acheter le livre à partir du site : Editions Rafael de Surtis